À lire

L'Homme et ses symboles en médecine traditionnelle chinoise Jean-Marc Kespi

Aux éfitions Albin Michel

La médecine traditionnelle chinoise regroupe de nombreux domaines : l'acupuncture, la pharmacopée, la diététique, les techniques corporelles, les massages... S'appuyant sur une cosmologie où l'Homme a pour vocation d'entretenir une relation harmonieuse avec un univers dont il est de fait solidaire, cette discipline, qui engage tout l'être du thérapeute, propose une approche globale du patient. Elle offre, en outre, une grille de lecture originale des symptômes et présente de multiples applications y compris préventives.
Président d'Honneur de l'association française d'acupuncture, le Dr Kespi nous fait pénétrer dans le monde fascinant de la médecine traditionnelle chinoise en décryptant le langage symbolique sur lequel elle se fonde. Yin-Yang, Ciel-Terre, Vacuité, Souffles... tous ces symboles , enracinés dans le taoïsme et le confucianisme, sont riches d'enseignements tant sur le plan médical que sur celui de la connaissance de soi. Par approches successives, en spirale, il nous entraîne dans un voyage captivant, ponctué d'observations cliniques, où le symptôme n'est pas seulement une obstruction à libérer, une plaie à cicatriser, mais une mémoire à retrouver, et surtout une invitation à se tourner vers l'avenir. Là réside le message de la médecine traditionnelle chinoise, qui nous exhorte à concilier nos contraires et à accomplir notre nature essentielle.

 

 

Émergence par Jean-Louis Lafont

Origine et évolution de l’acupuncture dans le Classique de l’Interne

Après dix années passées dans l’étude minutieuse des Classiques de la Médecine Chinoise, et en particulier le "Classique de l’Interne", le docteur Jean-Louis Lafont nous offre cet ouvrage remarquable.
C’est, éclairée d’un jour nouveau, la grande Histoire de l’acupuncture que le lecteur découvre ou redécouvre.
Chaque étape de son évolution est replacée dans le contexte culturel, social et politique de l’époque. Page après page, l’auteur lève le voile sur les contradictions et les obscurités du Huang di nei jing.
A la manière des lettrés, Jean-Louis Lafont, ni ne soustrait, ni n’ajoute. Il éclaire, explique, et guide le lecteur dans ces quelques dix siècles de vie de l’acupuncture, depuis ses origines jusqu’à l’élaboration de son système classique, passant d’une dynastie à l’autre, sans difficulté, comme dans un roman.
Cet ouvrage passionnera l’érudit et le candide, l’étudiant et l’enseignant, quatre états complémentaires d’une façon d’être et de penser, dont Jean-Louis Lafont ne s’est jamais départi, et qui lui ont permis d’aller jusqu’au bout de ce travail exceptionnel.

Docteur Daniel DEROC
Président de l’Association Française pour l’Etude et la Recherche en Acupuncture
Vice-Président du conseil du Diplôme Inter-Universitaire d’Acupuncture
Chargé d’enseignement à l’Université de Montpellier

 

 

Chroniques de l'étrange de Pu Songling

Contes traduits du chinois et présentés par André Lévy

À l’issue de la lecture de ce premier volume des Chroniques de l’étrange, l’une des œuvres majeures de la littérature chinoise, il n’est de lecteur qui n’échappera au sentiment d’avoir perçu une voix unique en son genre. On découvre une diversité étourdissante dans ces contes fantastiques, dans ces mille et une histoires peuplées de renards et de fantômes, animés de prodiges, de maléfices et de métamorphoses, écrites par ce génial lettré du XVIIème siècle qui évoquerait plutôt pour nous un Hoffmann qu’un Grimm chinois.
« J’ai constitué ce recueil en commandant au pinceau de noter ce que j’ai entendu. » En mettant au service d’une sensibilité hors du commun le charme d’une écriture raffinée. Pu Songling a su apporter à sa poursuite de l’étrange cette mystérieuse magie qui, par-delà les siècles, les continents et les diversités culturelles, nous rend étonnament accessible un produit si profondément original de la civilisation chinoise.

Docteur, j'attends un enfant, expliquez-moi l'acupuncture du Dr Christian Rempp

Éditions du Dauphin

L'ouvrage est avant tout destiné au grand public.
Après une approche nécessaire sur la pensée et la médecine chinoises à travers le corps humain, et sur l'acupuncture et sa pratique, nous suivons pas à pas la femme enceinte au long du temps de gestation, de la procréation jusqu'aux premières semaines de bébé. Sont passés en revue les maux de la grossesse : nausées, douleurs lombaires et sciatiques, difficultés de sommeil, et bien sûr la correction de la position du bébé, la maturation et la préparation à l'accouchement, le suivi en salle de travail, les suites de couche et l'allaitement. Un ndernier chapitre évoque la part de l'acupuncture dans les infertilités et la procréation médicalement assistée.
Ce travail repose sur une expérience de plus de vingt ans en milieu hospitalo-universitaire et en consultations fortement orientées vers l'obstétrique.

 

Propos intempestifs sur le Tchouang-Tseu par Jean Levi

Aux Éditions Allia

Telle est laprofondeur des fables chinoises. Leur signification se trouve toujours en dehors des mots qui la portent. Elles disent etne disent pas. Elles suggèrent toujours autre chose que le sens explicite parce que justement elles n'expriment rien d'autre qu'un récit laconique. On peut donc leur attribuer mille significations différentes ; elles suscitent des séries d'images et d'associations qui se répercutent dans la conscience en cercles copncentriques, comme les rides à la surface d'une mare après le jet d'une pierre. (Jean Levi)

Légendes du Vieux Pékin

Éditions Littérature Chinoise, collection Panda, Beijing

Des légendes et de vieilles histoires, dont le thème est Beijing (Pékin), ville riche d'un fabuleux héritage historique de plus de huit cents ans. Ces légendes ont été transmises oralement de génération en génération. Collectées et transcrites, et bien que différentes de l'histoire officielle, elles possèdent une beauté et une richesse humaine et historique qui leur donnent une saveur toute particulière.
Le premier récit, "La ville de Ne Zha à Huit Bras", à elle seule, évoque bien des choses pour nous autres acupuncteurs. Et Ne Zha, sorte d'équivalent chinois d'Imhotep pour l'Egypte,nous donne accès avec ses Huit Bras à une nouvelle vision de la fondation de Pékin.

© Association Française d'Acupuncture 2002-2010 | Mentions légales | Webmaster | Créé par 2exVia avec MasterEdit®