Les questions sur l'acupuncture

Adresses de médecins acupuncteurs


Pour obtenir l'adresse et le téléphone d'un médecin acupuncteur de votre région téléphonez au secrétariat de l'AFA : 04 42 52 59 07
Secrétariat AFA :  afa.secretariat@orange.fr

 

 

Pour l'automne 2015, à quoi faut-il penser ?

Au congrès annuel de l'AFA à Pont-à-Mousson sur le thème : "le puits" -  Les  2, 3, 4 octobre 2015

 

 

C'est quoi la FAFORMEC ?

C'est la Fédération des Acupuncteurs pour leur FORmation dicale Continue. Autrement dit, c'est un congrès important, regroupant 26 associations de médecins acupuncteurs.
Le prochain congrès aura lieu les 27 et 28 novembre 2015 à Lyon.

Faformec

 

 

Les questions que vous vous posez sur l'acupuncture…

 

Historique


L'acupuncture est une médecine qui existe sans doute depuis plusieurs millénaires. Peut-être cinq pour la tradition orale. Les documents écrits les plus anciens concernant l'acupuncture ont été rédigés sur plusieurs siècles et datent de l'époque des Han 200 avant J.-C. à 220 après J.-C.. Il s'agit du Huangdi Neijing, «le canon (livre) interne de l'Empereur jaune» qui réunit deux ouvrages le lingshu et le suwen, sorte de «bible» des acupuncteurs. Au fil des siècles bien d'autres ouvrages ont été écrits par les médecins chinois, mais tous s'inspirent de ce premier texte.

Les principes de base de l'acupuncture


Toute la médecine chinoise, comme les arts martiaux, aikido, taijiquan, qigong etc., et comme la phytothérapie ou la diététique chinoises, sont fondés sur la notion de qi, que l'on prononce tchi, et qui s'écrit 氣, en caractères chinois. Cette notion peut se traduire par «souffle» ou par «énergie». Ce souffle constitue l'ensemble de l'univers,et c'est la condensation de ces souffles qui forment la vie. Le grand taoïste Zhuangzi écrit :

«la vie est due à l'accumulation de souffle ; si le souffle s'accumule il y a vie, s'il se disperse, il y a mort.»

 

Cette énergie, le qi, se caractérise en yin et yang. L'un ne peut pas exister sans l'autre. Ils sont indissociables, comme le jour et la nuit, le chaud et le froid, etc. C'est le même qi qui circulant dans l'univers fait l'alternance du jour et de la nuit ou l'alternance des saisons, qui  va circuler dans le corps humain, normalement de façon harmonieuse, sans blocage, sans contresens.

La médecine chinoise voit donc le corps humain comme un ensemble dynamique où tout est mouvement, harmonieux et équilibré si l'on est en bonne santé. Mais à partir du moment où cette circulation est confrontée à un ou des obstacles, alors apparaissent les maladies. Ces obstacles peuvent être un déséquilibre nutritionnel, un traumatisme ou un trouble climatique (le froid, l'humidité par exemple) ou surtout essentiellement un trouble des émotions (comme la colère, l'anxiété, la tristesse, etc.).

L'acupuncture, à l'aide de fines aiguilles, permet alors de rétablir une circulation harmonieuse. Il suffit de placer une ou plusieurs aiguilles aux endroits appropriés pour lever les obstacles et refaire circuler l'énergie (et donc soulager une douleur ou un autre symptôme gênant), mais cela nécessite d'avoir fait auparavant un diagnostic très complet,où interviennent un interrogatoire très détaillé, l'examen clinique, la prise des pouls chinois, etc. : si on met l'aiguille n'importe où on n'obtient aucun résultat !

Le point d'acupuncture


Le point d'acupuncture est un lieu privilégié sur la peau qui permet d'accéder à cette énergie, puisqu'à cet endroit l'énergie est plus concentrée et plus superficielle qu'en d'autres endroits du corps .
Cette zone cutanée peut facilement être mise en évidence à l'aide d'un détecteur ; celui-ci met en évidence une différence de potentiel entre le centre et le pourtour du point. En étudiant au microscope l'emplacement d'un point d'acupuncture, on remarque que c'est une zone «vide». c'est-à-dire qu'il n'y a pas de vaisseaux sanguins, ni lymphatiques, ni nerfs ; c'est dans ce «vide» que l'énergie, le qi, est la plus accessible.
Les points d'acupuncture sont situés le long de trajets d'énergie  qu'on appelle les méridiens, qui parcourent tout l'ensemble de l'organisme en se connectant les uns aux autres et qui sont en relation avec les différents organes (cœur, rein, foie, estomac, vessie, etc.) et structures du corps (la peau, les muscles, la chair, le sang, les os, etc.).


Ce que peut traiter l'acupuncutre


Je ne vais pas faire une liste exhaustive de ce que peut traiter l'acupuncture, mais vous donner quelques exemples : troubles psychiques (dépression, angoisses etc.), les douleurs sous toutes ses formes (rhumatismes, arthrose, entorse, tendinite, céphalées, migraines, etc.) les troubles digestifs (nausées, vomissements etc.), les troubles du sommeil, les allergies, les petits problèmes de la grossesse... et bien d'autres encore !
Les résultats sont parfois spectaculaires. Notamment dans certaines douleurs comme des lumbagos et des douleurs cervicales.
Bien évidemment il est nécessaire d'avoir une formation médicale pour traiter en acupuncture : par exemple il faut savoir diagnostiquer une tumeur du cerveau chez un patient présentant des migraines et l'adresser au neurochirurgien et non pas s'obstiner à vouloir le traiter par acupuncture ! En France seuls les médecins sont autorisés à pratiquer l'acupuncture et pour cela doivent, en plus du diplôme de docteur en médecine, avoir une formation supplémentaire à l'université, aboutissant à la "capacité en acupuncture", qui est devenu un diplôme d'État. Auparavant, les médecins pouvaient obtenir le diplôme interuniversitaire d'acupuncture (DIU) qui était comme son nom l'indique un diplôme universitaire.

 

La recherche médicale


Actuellement, il y a 3 139 ECR (Essais Contrôlés Randomisés) concernant l'acupuncture. Ces essais, pour la plupart réalisés à l'étranger (malheureusement en France, il y a peu de crédits pour financer ce genre d'études), concernent des domaines très différents : anesthésie par acupuncture, rhumatologie, cardiologie, gastro-entérologie, gynéco-obstétrique, etc. De nombreuses études de très grande qualité  démontrent l'efficacité de l'acupuncture. Dommage que peu de médecins encore connaissent cette médecine ! Il faut dire qu'il existe un paradoxe en France : cette médecine efficace et qui ne coûte pas cher n'est pas encore assez bien connue des «décideurs  de la santé,et les médecins n'ont aucun encouragement à s'orienter dans cette discipline, par ailleurs exigeante puisqu'elle nécessite pour le médecin d'entrer dans une autre forme de pensée, très éloignée de la pensée occidentale….

© Association Française d'Acupuncture 2002-2010 | Mentions légales | Webmaster | Créé par 2exVia avec MasterEdit®